4 POINTS AVEC LA MANIERE…..

Date: 31/03/2014 | Catégorie: Matchs Resumes, Séniors | Auteur: editorsce

S.C EPINAY SUR ORGE 2  — U.S RIS-ORANGIS 1

DIMANCHE 23 mars à 15h30 au stade du Breuil.

Composition de l’équipe : Jérome.A, Fredérick.P, Yassin.B (puis Alexandre RP 60ème), Cédric.T, Jérémy.K, Nicolas.C (puis Mamadou.K 70ème), Paulo.A (puis Jordan.H 70ème), Sébastien.R, Thibaud.T, Adam.E, Alexandre.G.

Absents : Franck.L, Gabin.L, Ghislain.M, Grégory.B, Julien.A, Nabil.C, Samy.T, Stephen.R.

En pénétrant sur notre terrain d’honneur, nous constatons avec bonheur que nous allons disputer cette seconde rencontre consécutive à domicile sur une pelouse de bien meilleure qualité que la semaine passée et cette averse de grêle juste avant le coup d’envoi vient confirmer qu’elle sera bien plus souple pour le plus grand plaisir de tous.

Après avoir raté l’opportunité de battre à nouveau Mennecy, autre mal-classé le week-end dernier, cette confrontation contre une très jeune équipe Rissoise revêt une importance supplémentaire pour les rouges et blancs Spinoliens en manque de points et forcement revanchards d’être passés complètement à côté du match aller. Il est donc évident dans mon esprit que certains orgueilleux auront à cœur de remettre « les pendules à l’heure » face à cette formation du ventre mou de notre championnat.

L’entame de cette première période annonce de bonnes intentions de jeu chez les joueurs du Sporting, monopolisant le ballon de manière intéressante et obligeant les visiteurs à parer au plus pressé sans rien construire et misant juste sur des individualités offensives mais qui n’arrivent pas à exprimer leur football par trop de nervosité à mon sens….. mais malgré ça, ils arrivent à trouver l’ouverture à la 18ème (0-1) et ce n’est pas une occasion mais juste une énième offrande de notre part.

Comme souvent dans le football, on évoque la malchance des équipes mal-classées, mais le principal dans un sport collectif est toujours la réaction d’orgueil qui suit après un tel coup du sort et pour une fois, nous ne sombrons pas mais au contraire nous reprenons la possession de la balle avec une bonne circulation, peut-être la meilleure depuis le début de la saison et cette bonne dynamique nous permet d’obtenir deux situations très favorables à l’entrée de la surface de réparation Rissoise avec d’abord Sébastien qui se présente seul face au gardien mais qui enlève trop sa frappe (31ème) puis Thibaud qui voit son tir heurter la barre transversale juste avant la mi-temps (42ème).

Etonnamment, pendant la pause réglementaire, je ne ressens pas d’abattement dans le vestiaire malgré un score négatif et une attaque toujours aussi inefficace, mais plutôt la satisfaction d’avoir retrouvé un jeu court performant grâce à une proximité retrouvée et intéressante au milieu de terrain, des déplacements cohérents avec une assise défensive jouant plus haut tactiquement, mieux alignée et plutôt conquérante dans chaque duel.

En gardant la même volonté d’entreprendre au début de cette seconde période, nous savions que nous étions capables de revenir au score et par bonheur, nous sommes remis dans la partie à l’heure de jeu, suite à un énième centre repris de la tête par Nicolas sans succès mais Thibaud a suivi et peut reprendre victorieusement ce ballon pour son premier but de la saison en championnat mais surtout pour une égalisation largement méritée (1-1).

Habituellement passeur, rarement buteur mais souvent râleur….. Thibaud se transforme aujourd’hui en parfait candidat aux élections de meilleur joueur du match surtout lorsqu’il devient récidiviste quatre minutes plus tard profitant d’une touche intelligemment joué par Alex.RP (tout juste entré en jeu) pour Alex.G qui mystifie plusieurs Rissois et trouve en retrait notre heureux élu pour sa deuxième réalisation du jour face à un gardien totalement délaissé par ses amis de la défense (2-1 64ème) et là encore, rares sont ceux qui trouveront ce revirement de situation comme une injustice tellement la domination d’Epinay sur orge est flagrante.

La dernière ligne droite de cette étonnante rencontre ne donne rien de particulier car les vingt deux acteurs paraissent émoussés, les entrées des joueurs des bancs n’apportant pas la fraicheur suffisante pour modifier le scénario et surtout les défenseurs du Sporting maitrisent parfaitement les timides attaques des visiteurs. Pourtant la balle de match est à l’avantage des locaux avec une énième percée de notre lutin gaucher qui offre un « caviar » à Adam, son partenaire d’attaque, mais celui-ci choisira la frappe du coup de pied, plus propice à tuer un canard volant en direction du lac du Breuil que pour améliorer ses statistiques personnelles ou préférant peut être laisser à Thibaud, les honneurs de cette journée.

De nombreuses satisfactions sont apparues au cours de ces quatre vingt dix minutes avec d’abord la bonne prestation collective du onze de départ, la solidité défensive et la qualité de relance de notre charnière centrale, l’intelligence tactique de Fred, le courage dans les duels et la justesse technique de notre milieu de terrain, l’opportunisme retrouvé de Thibaud et l’activité incessante d’Alex, preuve de son retour en forme au bon moment.

Si le week-end prochain, l’opposition à Fleury-Mérogis s’annonce très importante, elle ne sera pourtant ni capitale, ni décisive mais une victoire à « 6 points » nous permettrait de distancer un concurrent direct pour le maintien sachant que nous avons remporté la première manche à l’automne dernier et qu’à la fin du « bal » le goal-average particulier peut s’avérer crucial.

A vous de jouer Messieurs les Spinoliens……..

RICHARD


Accueil - Nous Contacter - Mentions légales - © Mobisun