Des regrets, toujours des regrets…….

Date: 24/02/2015 | Catégorie: Matchs Resumes, Séniors | Auteur: editorsce

F.C BREUILLET  0  -  S.C EPINAY sur Orge  0

Dimanche 15 février à 15h00 au stade Muller.

Composition de l’équipe : Ludovic.S (3.5 sur 6), Samy.T (3.0), Fredérick.P (3.0), Ghislain.M (3.5), Nicolas.C (3.0), Maxime.B (3.5), Sébastien.R (3.5), Mehdi.E (3.0), Romain.M (2.0), Thibaud.T (2.5), Cyriac.H (2.0).

Remplacements : 60ème Romain.M par Mamadou.D (2.5) puis Mehdi.E par Zohair.E (2.0) et Cyriac.H par Steeve.P (2.5)

Absents : Adam.E, Baptiste.V, Cédric.T, Jérémy.K, Mathias.GB, Paul.C, Paulo.A, Yassin.B.

En arrivant dans cette ville du sud de l’Essonne, les joueurs du Sporting Club connaissent parfaitement l’importance de cette confrontation dominicale, entre deux formations occupant la seconde partie du classement de cette première division départementale.

Le début de la rencontre se joue sur un rythme peu élevé avec nos vingt-deux acteurs cherchant plutôt à tenir debout qu’à jouer au football. Pourtant, dans ce contexte délicat, les Spinoliens prennent l’ascendant physique mais également technique sur les joueurs locaux, nous permettant de réussir de jolis enchaînements collectifs conclus par Romain (première titularisation) avec une frappe (11ème) puis une tête (22ème) mais détournées efficacement par le gardien.

La domination des rouges et noirs d’Epinay sur Orge, aussi surprenante que convaincante, connait, tout de même, deux sérieuses alertes mais Ludovic remporte brillamment ses deux face à face (9ème puis 24ème). Cette période ressemble à une attaque-défense avec de multiples opportunités d’ouvrir le score pour les visiteurs, comme sur ce tir de Cyriac (27ème) puis cette tentative lointaine de Maxime (31ème) mais toujours le gardien à la parade.

Dans ce temps fort Spinolien, qui a duré quarante-cinq minutes, trois sentiments résument bien notre position actuelle, d’abord la maladresse avec cette opportunité « immanquable » mais non cadrée par Romain, dans les seize mètres, alors que le but était grand ouvert….. Puis l’inefficacité dans le dernier geste comme sur cette action idéale où Mehdi part seul au but mais rate sa conduite de balle à l’approche de la surface adverse. Mais également « la malchance, la guigne, la poisse » de la 20ème minute où Mehdi (déjà lui) avait été fauché délibérément par le portier sudiste, sans que l’arbitre officiel et son assistant (à moins de dix mètres sur ce coup là) ne prononcent la sanction évidente pour tout le stade, y compris les joueurs de Breuillet.

Allons-nous avoir des regrets après ce match ou sommes-nous capables de maintenir cette domination outrageuse, mais être enfin réalistes ?????

Malheureusement, dès la reprise, notre visage est moins séduisant avec de nombreuses erreurs techniques, notre jeu devenant plus statique par manque de courses intelligentes, nos efforts défensifs moins efficaces et surtout nous reculons inexplicablement devant les assauts, pourtant inoffensifs, des joueurs locaux. Malgré cela, Cyriac (66ème) est tout près de libérer les visiteurs mais l’efficacité offensive n’est toujours pas au rendez-vous.

Au fil du temps réglementaire, l’obligation de ramener des points pour les deux clubs est bien présente dans les têtes des vingt-deux joueurs, donc la qualité du jeu s’en ressent, les fautes s’enchainent des deux côtés et l’état du terrain n’arrange pas la bonne volonté des uns et des autres. La bataille du milieu du terrain reste à l’avantage du Sporting mais ses attaquants se font de plus en plus discrets et les trois hommes du banc n’apportent pas les espoirs placés en eux. Toutefois notre solidité défensive (enfin…. retrouvée) et notre bonne discipline tactique nous offrent encore des opportunités de remporter cette rencontre importante mais ni Zohair (82ème) ni Mamadou (88ème) n’arrivent à tromper la vigilance du très bon gardien local.

Une nouvelle fois, ce score nul et vierge ne reflète absolument pas la physionomie de notre prestation, donc de la frustration qui en découle…. Mais il n’en reste pas moins que l’ensemble du groupe mérite d’être félicité, pour son investissement, son état d’esprit et sa solidarité.

Prochain rendez-vous, le dimanche 22 février au stade du Breuil (15h30) avec la réception des réservistes de Palaiseau et avant d’attaquer un mois de mars très chargé dont trois rencontres à domicile avec St.Michel le 08 puis Angervilliers le 15 et Igny (b) pour finir le 29.

Richard


Accueil - Nous Contacter - Mentions légales - © Mobisun