HISTOIRE DU TOURNOI

LE TOURNOI DE LA PENTECÔTE

QUAND UN SIMPLE REVE DEVIENT UNE TRES BELLE REALITE…

 

Le Sporting Club d’Epinay sur Orge (petit club départemental de 300 licenciés dont une trentaine de dirigeants bénévoles passionnés) basé au cœur d’un « joli petit village gaulois » de moins de 10 000 âmes et situé à une cinquantaine de kilomètres de l’Institut National du Football de Clairefontaine organise depuis 1986, son traditionnel tournoi de la Pentecôte.

 

Ce rendez-vous très convivial, a lieu au stade du Breuil, le samedi après midi et le dimanche, pendant ce week-end prolongé et est destiné aux pupilles, minimes et cadets, c’est-à-dire aux jeunes de 11 à 16 ans jouant au football à 11 et regroupant 5 ou 6 équipes différentes par catégorie avec souvent des clubs comme Ballainvilliers, Bondoufle, Marcoussis, Ormoy et Villemoisson s/orge et comme tête de série, nos amis de Maintenon venus d’Eure et Loire.

 

Lors des nombreuses réunions au sein du club, certains membres du conseil d’administration osent affirmer très clairement, leur volonté de changer la formule et surtout de développer ce rendez-vous footballistique qui stagne depuis trois années et qui subit la forte concurrence des tournois voisins et surtout de la très reconnue et estimée, COS Cup organisée par le CO Savigny s/orge.

 

1990

La nouvelle direction sportive du Sporting, en accord avec notre ancien maire et cofondateur du club, M. Christian JEU décédé malheureusement depuis peu, décide de changer de cap et de cesser « le petit tournoi entre amis » sans véritable but ni ambition pour faire place à la COMPÉTITION.

 

La volonté de cette nouvelle équipe dirigeante, est de mettre à l’affiche les meilleures écoles de football essonniennes tout d’abord mais également franciliennes et pourquoi pas ajouter à ce fameux cocktail, quelques clubs provinciaux réputés avec comme objectif principal de voir évoluer un jour une équipe professionnelle française dans nos magnifiques et verdoyantes installations du stade du Breuil.

 

Maintenant, pour convertir cette fabuleuse idée en une réalité, il faut de l’argent !!!!! car une structure professionnelle ne débourse JAMAIS d’argent pour une équipe de son école de football afin de participer à un tournoi, et comme le veut la tradition, le club recevant devra prendre en charge la TOTALITÉ des frais liés à sa venue.

 

Alors certains membres prennent le chemin des croisades afin de rencontrer d’éventuels partenaires financiers ou de gentils donateurs et décident de créer « le livret du tournoi », qui servira de lien entre les parties sportives et économiques, grâce à des encarts publicitaires payants venant compléter les tableaux des matchs de notre tournoi national de la Pentecôte.

 

1995

Le rêve se réalise, la nouvelle formule a reçu un écho favorable. Depuis 3 ans, de très bons clubs franciliens mais également de province comme le FC Chartres, l’US St Pierre les Elbeuf, le FC Sablé sur Sarthe et FC Semoy nous ont rejoints. Mais cette édition restera longtemps gravée dans les mémoires avec la présence de l’Olympique de MARSEILLE. Le club professionnel français, le plus prestigieux donnait son accord pour participer à la 5ème édition du tournoi national Poussins et Pupilles de la Pentecôte.

 

Cette année là, apparaissent également les premières tensions entre le petit club d’Epinay sur orge, ambitieux, organisé et très déterminé à combattre la suprématie savignienne et la grosse structure, forte d’une longue expérience et très aidée par une riche municipalité, MAIS qui a beaucoup de mal à attirer des clubs professionnels !!!!!!

 

Les éditions suivantes se résument à un rêve éveillé pour les jeunes joueurs spinoliens car les plus prestigieux clubs professionnels français (Bordeaux, Caen, Lens, Lyon, Marseille, Metz, Nantes, Rennes, St Etienne, Strasbourg etc…..) viennent jouer au Breuil et c’est à chaque fois, une grande fête du football et l’occasion de voir tout un club se mobiliser pour réussir à héberger 150 enfants et réunir sur place plus d’une centaine de bénévoles pendant tout un week-end.

 

2001

Le tournoi se tourne vers l’Europe et devient INTERNATIONAL. Grâce à la gentillesse d’un couple spinolien d’origine polonaise, M. et Mme Dzierwa (Adjointe au Maire) nous ajoutons une nouvelle étape dans notre volonté de gravir les sommets en mettant tout en œuvre pour accueillir le club de WROCLAW (1ère division nationale) et surtout le plus grand club belge de tous les temps c’est-à-dire le Royal Sporting Club d’ANDERLECHT représentant la magnifique ville de Bruxelles.

 

C’est une magnifique consécration pour toute une ville, un club, ses dirigeants, ses partenaires car maintenant le monde du football professionnel français parle d’Epinay sur orge, de son beau tournoi, de la gentillesse et du sens de l’accueil des familles spinoliennes qui chaque année réalisent un véritable EXPLOIT en hébergeant de plus en plus de joueurs extérieurs car d’une vingtaine au tout début, nous sommes arrivés cette année à 188 joueurs (presque un record en France).

 

Pendant ce temps, la satisfaction est double chez certains spinoliens et ex savigniens car la COS Cup de nos voisins perd de sa splendeur et quelques gros nuages apparaissent au nord de l’orge, alors que du côté du sud, le soleil rayonne et la chaleur estivale nous rend heureux et si fiers du travail accompli après beaucoup d’années d’efforts et de sacrifices.

 

2004

La renommée de notre festival de Pentecôte grandit dans le monde footballistique européen grâce aux venues de très grands clubs comme Everton (Ang), Mouscron (Bel), et bien d’autres encore… et pourtant cette année nous sommes passés tout près de la catastrophe.

 

En effet, la nouvelle direction du club, pourtant inexpérimentée dans l’organisation d’un tel événement, décide contre l’avis de ses plus fidèles partisans, de réduire les coûts et donc de demander aux structures professionnelles de prendre en charge la moitié des frais de transport !!!!! Inconcevable quand on connaît un peu… le milieu du football de ce niveau.

 

Résultats, devant le peu de réponses positives pour participer à notre splendide rassemblement, elle doit faire volteface et revenir sur ses décisions et garder la tradition car même le Sporting club n’est pas au dessus de la loi sportive dictée par le monde professionnel.

 

Indéniablement c’est un coup d’arrêt et surtout malheureusement, une image de notre entité préférée écornée pour certains clubs qui se réjouissaient de venir depuis plusieurs éditions et qu’à ce jour nous n’avons plus jamais revu au stade du Breuil.

 

2005 à 2009

Progressivement nous revenons au premier plan de la hiérarchie nationale avec pour notre plus grande joie, le retour d’anciens visages d’entraîneurs de clubs professionnels amis mais également nous recevons de nouvelles et charmantes structures françaises et européennes qui viennent fièrement relever le défi sportif et ajouter pour certaines leurs couleurs à notre fantastique palmarès (Auxerre, Lille, Montpellier, Nancy, Stade Brestois, Standard de Liège).

 

Chaque édition est un succès, les demandes de participations n’ont jamais été aussi nombreuses et le choix des clubs se révèle un véritable casse tête pour les organisateurs et tout cela grâce au soutien inconditionnel de la municipalité, des artisans et des commerçants d’Epinay sur orge et des villes avoisinantes et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, nos voisins savigniens sont obligés de stopper (faute de moyens humains et non financiers) leur ancestral tournoi international.

 

Toutefois, les responsables du Sporting club d’Epinay sur orge savent bien que la plus belle des fierté est de perpétuer un tel niveau de tournoi dans la durée. Pour cela, il faut savoir se remettre en cause et innover sans cesse sans mettre trop en danger les finances du club car la concurrence est partout en France avec des tournois beaucoup plus aidés financièrement par leur département ou leur région.

 

2010

L’année du renouveau et des grandes premières car après l’Angleterre (Everton, Ashford town) la Belgique (Anderlecht, Brainois, Brussels, Liège, Mons, Mouscron, St Gillois) la Croatie (Segesta) la Pologne (Wroclaw) voici l’Espagne qui se présente à nous, et pas n’importe quel club puisqu’il s’agit de l’ATLETICO MADRID, un des grands d’Europe habitué à jouer la Champion’s League qui nous fait l’honneur de débarquer sur nos terres.

 

Autre nouveauté, pour les décideurs du Sporting avec la création de « la formule privilège » qui permet grâce à un accueil en hôtellerie, d’augmenter la capacité à recevoir de magnifiques clubs provinciaux comme, Amiens, Armentières, Beauvais, Bois-Guillaume, Calais, Chartres, Haguenau, Mulhouse, Pau, Souillac et avec eux, l’assurance d’un très bon niveau footballistique et d’un état d’esprit irréprochable durant toute la compétition.

 

Une autre réflexion a mûri dans les têtes de nos responsables sportifs afin d’apporter une sérénité supplémentaire à tous les acteurs pendant la compétition, le double arbitrage, une mise en place unique en France chez les directeurs de jeu avec une liberté de mouvements sur la totalité de la surface du terrain.

 

Le résultat est sans équivoque, éducateurs, entraîneurs, joueurs, accompagnateurs, tous sont agréablement surpris par cette démarche, qui avait été accueillie avec beaucoup de perplexité et se révèle être un vrai plus et un grand soulagement pour notre organisation pointilleuse.

 

Encore une nouveauté cette édition là, car pour la petite histoire c’est la première fois que deux clubs étrangers gagnent la même année en l’occurrence le FC EVERTON en U11 (ex poussins) et l’ATLETICO MADRID en U13 (ex pupilles ou benjamins).

 

2011

Une cuvée sympathique avec deux nouveaux très beaux vainqueurs, le FC TOULOUSE et le FC PARIS S.G dans une ambiance de fête et convivialité comme toujours.

 

A ce jour, la PENTECÔTE, comme l’appelle les spinoliens et l’ensemble des adhérents passés ou présents de notre fantastique club, n’est pas un simple tournoi, elle n’est pas non plus la propriété d’une personne mais le FORMIDABLE résultat de plus de vingt années de travail de tout un club, ambitieux, convivial, familial, sérieux qui possède et véhicule des valeurs fortes.

Les mots ne seront jamais assez élogieux pour plusieurs centaines de bénévoles, dirigeants, entraîneurs, parents, sponsors qui ont donné beaucoup de leur temps, fait des efforts considérables, distribué sans compter des sourires, montré une gentillesse et une générosité non quantifiable mais tellement admirable que le sentiment qui prédomine à chaque nouvelle édition est la FIERTÉ D’ÊTRE SPINOLIEN pendant tout un week-end.

 

En résumé, voilà comment une idée au départ « un peu surréaliste ou trop ambitieuse voire prétentieuse » un soir d’hiver dans un petit appartement de Morsang sur orge est devenue une merveilleuse aventure humaine avant de devenir au fil du temps un rendez-vous footballistique incontournable en France pendant le week-end de la Pentecôte pour des milliers de passionnés de ce petit ballon rond.

 

Aujourd’hui, toutefois chaque nouvelle édition est un véritable défi car la passion, l’engouement, et tous les ingrédients qu’il faut sont présents comme au premier jour mais l’équilibre financier est fragile et malgré le soutien de la centaine de partenaires, nos dépenses étant croissantes, il est de plus en plus difficile de boucler notre budget.

 

 

2040

La très célèbre Pentecôte spinolienne fête cette année ses 50 printemps, et ce festival du football des jeunes joueurs débuté samedi matin comme le veut la tradition depuis 20 ans, nous a encore permis de rassembler au stade du Breuil, 96 équipes représentant les cinq continents dont 48 professionnelles avec une très grande majorité d’étrangères (14 nations différentes) plus de 1000 joueurs et surtout plus de 10 000 spectateurs payants chaque jour (nouveau record).

 

La finale U13 ans a couronné pour la 3ème fois, Manchester United, vainqueur aux tirs aux buts, du grand Barça (Barcelone), qui n’arrive décidément pas à gagner à Epinay s/orge, devant les yeux enfantins de Patrice Evra et Thierry Henry se remémorant de très bons souvenirs sous les couleurs de nos voisins des Ulis. A noter, la très belle 3ème place des chinois du FC Shangaï devant nos amis américains de Boston.

 

Celle des U11 ans a vu la victoire de la Juventus de Turin, rendant tout heureux, Zinedine Zidane et Didier Deschamps (des anciens de la maison bianconeri) venus par amitié envers notre club devant les Brésiliens de Santos (le club formateur de l’éternel Pelé), qui ont réalisé un parcours presque parfait pour leur 1ère participation en battant, le Bayern de Munich, l’Ajax d’Amsterdam, les japonais de Nagoya et les Diambars de Dakar et de justesse le Sporting Club.

 

 

2090

La Pentecôte a 100 ans et encore de beaux jours devant elle…..

 

MERCI à vous, magnifiques bénévoles,

MERCI à vous, fantastiques familles d’accueil,

MERCI à vous, généreux sponsors,

MERCI à vous, merveilleux joueurs,

MERCI à vous, formidables éducateurs,

MERCI à vous, arbitres passionnés,

MERCI à vous, sympathiques accompagnateurs,

 

On se souviendra toujours de certains personnages marquants de la Pentecôte comme Annick F, Christian F, Max R et Richard S, « les quatre mousquetaires et créateurs » de cette aventure humaine, merveilleusement épaulés par Eric A, Ghislaine T, Jean T, Jean-luc C, Nicole D, Patrick F, Roger D…..

Puis, ils ont été parfaitement relayés par Christian D, Corinne E, Damien P, José F, Lionel C, Pascal H, Patrick T, Valérie B, Yannick C…..qui ont accompli pendant de nombreuses éditions, un travail admirable avant de céder leur place avec la satisfaction d’avoir apporté leur pierre à l’édifice.

A leur tour, Adam E, Brett L, David M, Nathalie D, Paulo A, Sébastien D, Stéphane P…..une autre génération de passionnés ont été heureux d’avoir pu apporter fraîcheur et modernisme, tout en perpétuant la tradition de la Pentecôte spinolienne

Actuellement, c’est Alexandre F, Aurélien D, Lilian C, Lucas F, Lucas S….. qui ont accédé de manière naturelle à la tête du club et donc de son tournoi international, avec comme principal objectif de continuer cette aventure humaine démarrée, il y a maintenant un SIECLE.

 

Voilà comment grâce à vous, le rêve est devenu une réalité…

 


Accueil - Nous Contacter - Mentions légales - © Mobisun