QUARANTE CINQ MINUTES DE TROP !!!!!

Date: 16/03/2014 | Catégorie: Matchs Resumes, Séniors | Auteur: editorsce

US PALAISEAU (B) 5  –  S.C EPINAY SUR ORGE 1

DIMANCHE 09 mars à 15h30 au stade Collet. Temps ensoleillé.

Composition de l’équipe : Julien.A, David.A (puis Stephen.R 46ème), Alexandre RP, Ghislain.M, Jérémy.K (cap), Paulo.A, Nicolas.C (puis Cédric.T 65ème), Sébastien.R, Alexandre.G, Adam.E. Yassin.Z (puis Mamadou.K 55ème).

Absents : Grégory.B, Franck.L, Fredérick.P, Gabin.L Jérémy.K, Nabil.C, Samy.T, Steeve.P, Yassin.B

Après cinq semaines sans compétition officielle, il ne fallait pas s’attendre à des miracles de la part des joueurs du Sporting, subissant bien malgré eux, depuis plusieurs mois !!!!!! des conditions d’entraînement « très difficiles » (pour rester mesuré et poli) donc forcément le manque de rythme, de cohésion conjugués à une condition physique d’ensemble très précaire par la force des choses seraient des faiblesses préjudiciables lors de cette reprise printanière….

Quand en plus, celle-ci doit s’effectuer sur les terres du club de la sous-préfecture de l’Essonne et que ce dernier a décidé que cette réception aurait lieu sur sa magnifique surface synthétique, de manière à limiter les temps-mort entre les actions de par la proximité de sa main courante donc parfaitement approprié à la pratique d’un football rapide et soutenu souhaité par les locaux.

Le premier tiers-temps de ce match me semble équilibré car les joueurs défensifs prennent l’avantage sur les offensifs mais au regard de la rapidité des jeunes attaquants adverses, il est une évidence que nous allons souffrir surtout dans les couloirs où la vitesse de Fred et Samy, habituels titulaires, va nous manquer et si leurs remplaçants du jour, Alex.P et David, méritent largement d’occuper les côtés de notre défense, il n’en reste pas moins qu’ils ne possèdent cette qualité naturelle pour pouvoir rivaliser avec ses véritables « purs-sangs » Palaisiens et quand en plus, je sens bien également que notre milieu de terrain n’est pas dans un grand jour, encore une fois…..

Malgré ces signes peu rassurants à mes yeux, la première occasion franche est à mettre au crédit des Spinoliens avec un très bon ballon de Sébastien, en une touche de balle, pour Alex qui rentre dans les seize mètres afin de se présenter seul face au portier Palaisien mais qui se trompe dans la direction de son dribble et voit sa tentative excentrée être contrée par ce dernier. Partie remise certainement car nous trouvons mieux nos trois attaquants surtout notre côté gauche mais malheureusement incapable de centrer correctement à de multiples reprises, nous privant donc de situations très intéressantes.

Nous jouons depuis trente minutes quand les joueurs de Palaiseau placent une accélération imparable pour l’ouverture du score (1-0 35ème) mais par bonheur, nous réagissons immédiatement et suite à un coup-franc direct tiré par Adam, récidiviste après celui des Ulis, nous revenons à la hauteur de nos adversaires (1-1 38ème).

Dans la foulée, nous aurions dû bénéficier d’un pénalty car la faute du portier adverse sur Sébastien est bien réelle mais pour la deuxième fois de l’après-midi, notre arbitre central juge en notre défaveur une situation pourtant évidente mais lourde de conséquence car sur le but Palaisien, la touche était très clairement pour les rouges d’Epinay sur orge et non pour les bleus comme lui seul a pu le voir en déjugeant au passage son assistant. Mais comme tout le monde le sait, l’arbitre a et aura toujours raison comme le dit l’adage d’un autre temps footballistisque.

La seconde période ne sera que trop longue et trop rythmée pour des Spinoliens totalement dépassés, désunis tactiquement, en manque d’oxygène permanent, inintéressants dans les déplacements, catastrophiques dans les replacements, très faibles techniquement, abusant bêtement du jeu long sans raison, commettant de grossières et stupides erreurs individuelles sur chaque but encaissé dès la 49ème (1-2) puis à la 53ème minutes (1-3) ou encore à la 80ème (1-4) et en conclusion d’un festival offensif local à la 88ème (1-5) et ce pour le plus grand bonheur des joueurs Palaisiens, très surpris de recevoir autant de cadeaux d’une formation dont ils se méfiaient énormément avant cette opposition.

Le bilan de ce premier match de la phase retour de notre championnat résume bien notre début de saison avec des cadres Spinoliens évoluant à niveau très inférieur à mes attentes, des attaquants toujours aussi transparents et improductifs encore aujourd’hui, malgré plusieurs offensives judicieuses (59, 65, 72, 83ème). Toutefois, le manque de réussite est toujours bien présent en 2014, comme ce coup de pied arrêté victorieux mais étonnamment refusé par l’arbitre alors qu’Adam réalisait un doublé parfaitement valable (3ème décision contestable) ou sur ce coup-franc, très bien tiré par Jérémy mais qui termine sa course sur la barre transversale, nous privant de reprendre espoir à un moment où tout est permis dans une telle partie.

Maintenant après un tel revers, des changements s’imposent car la réception de Mennecy, un adversaire direct, la semaine prochaine s’annonce très importante dans notre quête de points et il est évident, que chacun devra hisser son niveau de jeu pour être tout simplement compétitif avant même de vouloir être compétiteur !!!!!!!!

RICHARD


Accueil - Nous Contacter - Mentions légales - © Mobisun